Plan d’entrainement Epic Enduro 2020 !

Vous rêvez d’affronter les Montagnes du Caroux et de relever le défi du SUNN EPIC ENDURO ?

On le sait tous, ce n’est pas pour rien qu’elle est nommée « la plus grande et la plus difficile » des courses d’Enduro.

Cette épreuve devenue incontournable compte près de 110km, 10 spéciales soit 3 boucles d’environ 40km chacune avec 1500 à 2000m de D+ selon la boucle ! Au total presque 5000m de dénivelé positif et négatif !

Vous voulez tenter l’expérience ? Génial !

Mon premier conseil ? Ne pas prendre cette course à la légère et surtout bien s’y préparer tout à la fois du point de vue physique et technique mais également mental !

Qui dit préparation, dit coach… Et c’est là que j’interviens !

Si vous avez l’intention de vous aligner au départ de l’Epic Enduro, il faut vous mettre au travail dès maintenant. Eh oui, une bonne préparation ça se travaille à l’avance avec une progression qui s’étale sur plusieurs mois.
La préparation est divisée en plusieurs axes selon les différentes périodes.

Périodes d’entraînement

Le foncier : une base indispensable

La première qualité pour réussir une telle épreuve c’est l’endurance. Le foncier est donc une base fondamentale de la préparation physique générale. Ce travail vous permettra de tenir la distance conséquente et d’enchaîner au mieux les spéciales.  C’est-à-dire, arriver en haut des spéciales avec le plus d’énergie possible. Plus vous aurez la « caisse », plus vous arriverez frais en haut des spéciales ! Et ce travail-là démarre dès maintenant !!

Il faudra ensuite ajouter sur cette base foncière un peu d’intensité de façon à gagner en force et vélocité.

Parallèlement, il vous faudra effectuer un travail de renforcement musculaire. Tonifier le haut du corps vous permettra notamment d’être mieux gainé, de réduire les douleurs musculaires, d’enchaîner plus facilement les spéciales et bien sûr de tenir plus solidement le vélo pour moins se faire secouer par les cailloux du Caroux !

Enfin, il ne faudra pas oublier l’aspect technique. Parce que le Caroux est un terrain très accidenté, pierreux et exigeant en terme de pilotage : franchissements, virages en épingle etc … Être un as du guidon, ça s’apprend également ….

Ne pas négliger la récupération et l’alimentation

Dans la préparation, l’entraînement est évidemment essentiel mais attention à ne pas négliger la récupération ainsi que l’alimentation. Le repos c’est presque la moitié de la préparation physique. L’organisme a besoin de se régénérer et pour cela il faut caler des journées de repos entre les journées d’entraînement. L’alimentation est également importante. Elle doit à la fois être adaptée aux efforts physiques consentis mais également favoriser la régénération de l’organisme. Sans oublier une bonne hydratation (de l’eau pure – sans houblon s’entend…)

Rien ne sert de courir, il faut partir à point !

A l’approche de l’objectif, l’entraînement devra diminuer. Comme on dit : ce n’est plus le moment pour progresser, le plus gros est fait. Il faudra se reposer, continuer de rouler tranquillement pour garder de la fraîcheur. Ce sera une période « d’entretien », de « maintien » de la forme. Vous avez fait ce qu’il fallait pour être prêt le grand jour donc rien ne sert de chercher à rattraper le temps perdu ou bien de se forcer à aller rouler si vous êtes fatigué.  Durant cette période, les entraînements techniques seront les plus adaptés afin de continuer la préparation sans dépenser trop d’énergie.

A chaque pilote, sa préparation

Bien entendu, en dehors des principes de base, un plan d’entraînement est propre à chaque individu. Il est adapté selon ses capacités physiques, mentales et techniques mais également selon son emploi du temps donc son temps libre, ses envies et ses objectifs.

Si vous avez besoin de plus de renseignements ou si vous souhaitez un plan d’entraînement personnalisé, n’hésitez pas à me contacter !

En guise d’échauffement, vous pouvez toujours lire mes comptes-rendus de course Epic Enduro 2018 & 2019

Bon courage pour votre préparation et ne lâchez pas votre objectif de vue !

Laura CHARLES

Laura CHARLES

Pilote & Préparateur physique

  • Championne de France Enduro 2018
  • 10ème à l’EWS de La Thuile
  • 12ème à l’EWS de Finale Ligure
  • Plusieurs Top 10 en EWS
  • Vainqueur Roc d’Azur Enduro 2018
  • Vainqueur Vélo Vert Festival Enduro 2018
  • 4x vainqueur du général de la Coupe de France VTT XCO – XCE
  • 3 podiums au Championnat de France XCO
  • Plus de 20 podiums en Coupe de France XCO – XCE
  • Top 10 Coupe du Monde XCO Junior et U23
  • Vainqueur Radon Epic Enduro 2018-2019
  • Vainqueur général Coupe de France Enduro 2019

Tableau des zones d'intensités

Pour mettre toutes les chances de votre côté…

Si vous souhaitez obtenir un plan d’entrainement plus poussé et plus complet afin de vous donner plus de chance de finir EPIC D’OR, Laura CHARLES vous propose une version payante.

Plan d’entrainement Complémentaire Epic d’Or 2020 avec Laura CHARLES

Demande de contact Plan d'entrainement :

10 + 11 =